Philippe Vermale
Portefolios​​​​​​​

PORTRAITS
L'AME NUE
Chaque séance photo est une rencontre, un fin cordon ombilical se tisse entre le modèle et le photographe, un jeu de miroir s'établit, laissant les émotions sortir dans un essai d'atteinte de parcelles de vérité.
Les portraits ne se basent pas seulement  sur "la ressemblance" du sujet, ils constituent une interprétation ou s'integre la sensibilité des deux personnes, la relation qu'il ont construit, dés lors il ne s'agit plus d’évaluer une ressemblance qui concerne "la conformité" du sujet, mais ce qui c'est joué entre les deux personnes. 
Mon travail de photographe est de révéler l'existence de ces moments fragiles, et de les saisir.

PAYSAGES
LES ESPACES INQUIETS

Il est des lieux où la notion géographique d'espace, de territoire est imprécise, l'horizon se trouble et se fond dans la nuit, dans des brumes consistantes, amenant une sensation d'inquiétude, d'angoisse.
Ce n'est pas l'espace lui même qui crée l'inquiétude, mais c'est ce qui peut exister au-delà et l'envahir, nous envahir. Toutes nos peurs et angoisses sont debout derrière ce rideau et attendent le moment où on va les laisser libre de venir à nous.
Les projections de notre mental en prenant le dessus modifient la réalité et transforment des lieux paisibles en des lieux menaçants et désespérés.
Ces espaces sont à l'intérieur de nous tous, à un endroit qui n'a pas vue la lumière ou depuis trop longtemps, un endroit où un enfant inquiet attend qu'on vienne le chercher..

EXPOSITIONS

ARLES 2019
Expositions et publications
EVENTS
QUI SUIS JE ? 
Je m’appelle Philippe Vermale, j’ai 54 ans, je réside dans la vallée du Rhône et travaille dans la branche énergie, la photographie est une passion qui permet de canalise ma sensibilité et d’aller vers l’autre.

Pratiques photographiques 
Photographie argentique noir et blanc reflex 24x36 1992/1996
Photographie Numérique 24x36 2018/….
Labo noir et blanc (négatif et tirage) 1992/1996
Chambre grand format 8x10 (plan film 20x25 et polaroid 4x5) 2000/2002

Formations
Workshop Leica avec Julien Mignot (2 jours) 01/2019
Workshop Les rencontres d’Arles avec Ludovic Carême (5 jours) 05/2019


Expositions
3 photos exposées à la maison des peintres lors des rencontres d’Arles 2019
1 publication photo journal L’alsace

Qui suis je...
Toutes ma vie j’ai dessiné ou peint, j’ai commencé à m’intéresser à la photographie dans les années 90 au cours de voyages en Asie et orient. 
En 2018 suite à un accident j’ai était victime de déficience visuelle et j’ai perdu pendant plusieurs mois la vue d’un œil, heureusement les choses se sont rétablies.  Cela a été un profond traumatisme,  j’ai commencé à tout photographier puis peu à peu les portraits se sont imposés comme lorsque je peignais…
La vie étant faites de rencontres certaines ont été décisive, j’ai découvert que le portrait était un art fait d’interactions fortes et subtiles, de jeux de miroirs, de moments de grâces qui ne durent que quelques dixièmes de secondes, d’émotions réelles, de masque qui tombent. Tout se joue la plupart du temps avant la prise de vue dans ce lien que l’on doit établir avec le modèle, dans la discussion lors de la rencontre et dans les premières minutes de guidage.
Mon expérience de la peinture m’amène à faire très attention au fond, je ne travaille qu’en lumière naturelle et la longue pratique du noir et blanc me permet de voir certaines lumières. Je suis dans une recherche de minimalisme. Je laisse place au hasard dans mon travail, Je vais photographier une personne que je ne connais pas, sans avoir de lieux prévu, sans choisir le temps qu’il va faire.
Le hasard fait que mes cadrages correspondent un peu au book des comédiens, cela m’a ouvert sur ce monde-là.

Back to Top