Les espaces inquiets

L'art est une blessure qui devient lumière

Il est des lieux où la notion géographique d'espace, de territoire est imprécise, l'horizon se trouble et se fond dans la nuit, dans des brumes consistantes, amenant une sensation d'inquiétude, d'angoisse.
Ce n'est pas l'espace lui même qui crée l'inquiétude, mais c'est ce qui peut exister au-delà et l'envahir, nous envahir. Toutes nos peurs et angoisses sont debout derrière ce rideau et attendent le moment où on va les laisser libre de venir à nous.
Les projections de notre mental en prenant le dessus modifient la réalité et transforment des lieux paisibles en des lieux menaçants et désespérés.
Ces espaces sont à l'intérieur de nous tous, à un endroit qui n'a pas vue la lumière ou depuis trop longtemps, un endroit où un enfant inquiet attend qu'on vienne le chercher.

Worried spaces
There are places where the geographical notion of space, of territory is imprecise, the horizon becomes cloudy and melts into the night, in consistent mists, bringing about a feeling of worry and anguish.
It is not the space itself that creates anxiety, but it is what can exist beyond and invade it, invade us. All our fears and anxieties are standing behind this curtain and waiting for the moment when we will let them free to come to us.
The projections of our mind taking over change reality and transform peaceful places into threatening and desperate places.
These spaces are inside all of us, somewhere that hasn't seen the light or for too long, a place where a worried child is waiting to be picked up.
Back to Top